Ma première expérience du Jeûne

Rédigé par Christine-Jusseaume - - Aucun commentaire


J’ai vécu mon premier jeûne cet été. Je me posais pleins de questions sur mon alimentation depuis plusieurs années. J’avais l’impression de ne plus savoir manger, faire un repas, je n’avais plus de plaisir et je ne m’alimentais pas « comme tout le monde » , bref c’était une alimentation complètement déséquilibrée. Je me suis intéressée de plus en plus aux différentes cultures et différentes formes d’alimentation. Je suis devenue végétarienne et je sentais que j’avais encore besoin de modifier quelque chose que mon corps souffrait de douleurs chroniques mal grès mon travail incessant de libérer des mémoires émotionnelles.

La lecture du livre de Thomas Uhl : Et si je mettais mes intestins au repos ? m’incita à tenter l’expérience du Jeûne que je fis en pratiquant la randonnée, le tout en forêt de Brocéliande.


La boisson telle que eau, tisane, jus de pomme et bouillon de légumes dilués étaient autorisés pendant six jours, aucune matière solide, le corps vivait sur ces propres réserves. Le plus difficile pour moi a été la randonnée, je n’étais pas suffisamment préparée mais cela m’a permis d’aller au bout de ce que je pouvais donner et donc un lâché prise total s’est produit.


Cette expérience m’a permis de découvrir une Force en moi que je ne soupçonnait pas ! J’ai redécouvert la nourriture avec toutes ces saveurs, le plaisir et surtout j’ai appris a écouter mon corps qui exprime très bien quels sont les aliments qui lui conviennent le mieux. Il se manifeste lorsqu’un aliment l’empoisonne, à nous de détecter les signaux d’alarmes.


Brocéliande, le règne végétal, le règne minéral, le règne animal et les élémentaux permettent de se reconnecter à la nature, à notre Être profond à notre lien avec la terre.

Je suis revenue de cette expérience différente, en harmonie dans mon Coeur, dans mon esprit. Je suis en Paix je suis Paix.


Je vous invite à réfléchir sur votre état de santé, à prendre soin de vous, à prendre conscience que nous avons un fantastique organisme qui travaille pour nous permettre d’exister et qu’il a besoin d’être choyer, aimer, entretenu afin de vivre le plus longtemps possible en bonne santé.


Merci d’avoir le temps de lire cet article !


Coeurdialement


Christine


Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot bzlos ?