INFORMATION IMPORTANTE

Dès le 26 juillet et durant deux semaines l’activité de soins est en pause.

Reprise le 9 août à Fégréac.

Je continue mon activité de magnétiseuse et soins énergétiques. Seul le lieu change. Je suis joignable au 06 45 87 56 55. Même numéro de téléphone.

Je reviens à la source, du moins ce qui me correspond. Un lieu en pleine nature. Me reconnecter à la terre. Me ressourcer. Développer encore plus mes sens.

Alors je vous attends au 17 Nappes 44 460 Fégréac 06 45 87 56 55 à partir du 9 AOÜT

A très bientôt.

Bonnes vacances.

Dans la joie Christine.


Publié le samedi 24 juillet 2021

UN NOUVEAU DEPART

Le destin a frappé à ma porte. Je ne m’y attendais pas. Juste une question qui m’a été posée : Vous avez l’intention de déménager ? Dans un premier temps, j’ai été surprise. Puis lorsque je me suis interrogée, j’ai senti mon énergie s’élever avec une vibration et une joie d’une intensité incroyable. Lorsque je me suis dit c’est ok, j’y vais, tout c’est manifesté. Je n’ai rien eu à faire. C’est assez déroutant, je l’avoue. Des peurs, de l’angoisse, du stress. J’ai tout vécu mais j’ai dit ok.

Alors dans quelques semaines je quitte Saint-Nazaire pour une autre destination. Je continue les soins puisque je pratique ce que je suis et je vais même proposer un nouvel atelier.

En attendant d’en savoir plus je vous reçois toujours au 167 rue de Trignac à Saint-Nazaire.

Au plaisir de vous rencontrer.

Christine à votre service dans l’Amour et le partage.


Publié le dimanche 27 juin 2021

JE ME SUIS APERCUE QUE J'ETAIS LIBRE.

La seule personne qui empêche d’être moi-même c’est ?

La seule personne qui n’ose pas s’exprimer de peur d’être jugée, incomprise, de blesser, etc. C’est ?

Qui se compare aux autres ? C’est ?

Tous ces schémas se sont installés depuis la plus tendre enfance. Tous ces conditionnements datent de très loin, et si nous n’y prêtons pas attention, ils nous tiennent en prison. Prison mentale. Enfermement. Je m’aime et je t’aime à condition que tu sois telle personne. J’ai peur de ne pas être acceptée avec ma différence.

Est-ce la vie ?

Suis-je tel l’enfant innocent qui ne doute de rien ? Suis-je authentique ? Que puis-je faire pour que tout cela change ?
Je me reconnecte à l’enfant que j’étais et lui demande ce qu’il aimerait que je fasse pour lui. Qu’est-ce qui le rendrait heureux, joyeux.

C’est simple, c’est vivre pleinement votre vie.
Merci de m’avoir lu.
Merci pour votre présence pour moi et pour vous.
Remerciez-vous de vous interroger sur le sens de votre vie.

Je vous dis à très bientôt.


Publié le mercredi 26 mai 2021