DECEMBRE


Douzième mois de l’année, un mois d’introspection en ce qui me concerne et pour beaucoup d’entre nous .

Est-ce que mes vœux du premier janvier se sont réalisés ?

Je crois que cela va bien au-delà que ce que notre « petit » mental d’humain peut entendre, comprendre, accueillir et accepter .

Pour moi le bilan révèle une année de guérison, de compréhension . J’ai compris que tout ce que j’avais vécu dans les relations aux autres ( amicales, amoureuses, familiales ), joyeuses ou douloureuses étaient dues d’une part à mon vécu, mon enfance, mes croyances mais aussi à une vision étriquée de mon mental égotique . J’étais gouvernée par un Ego démesuré qui voilait la réalité, la pureté, l’amour, la bonté . Tout ce dont je voulais, je rêvais je me l’interdisais et je voyais chaque personne comme un ennemi ! Je portais toujours des lunettes, des masques des protections de peur de laisser entrer un(e) inconnu(e) dans ma vie, j’avais peur de souffrir et mon Ego/mental entretenait cette peur .

Les décès de personnalités du 5 décembre m’ont touché plus que d’habitude, cette fois j’ai été confronté à ma propre mort, au sens de la vie et surtout dans ce qu’il me reste à vivre quelles étaient mes priorités . Je suis allée dans la profondeur de mon être et j’ai décidé de vivre essentiellement de Lumière et d’Amour . Je remercie chaque jour l’Univers / Dieu / Le Divin, La Terre Mère pour tout ce que j’ai, ce que je reçois . Je suis consciente d’être privilégiée lorsque je regarde tout autour de moi et plus loin encore .

Je donne un sens à ma vie et je vous conseille d’en faire autant . Tout est à l’intérieur de nous, c’est à nous de décider ce que nous voulons vraiment et d’Oeuvrer pour que cela arrive . Seul nous pouvons le faire .


Publié le mercredi 13 décembre 2017

MERCI BRUNO


Voici la façon dont Bruno a vécu le soin que je prodigue . Il a les mots justes  je ne saurais faire mieux pour décrire ce que j’exprime à travers le soin :

«  C’est un vrai travail qui se fait sur plusieurs séances même si ce n’est pas quelque chose qu’elle va mettre en avant, mais cela est utile pour son action . Celle-ci est générée par une énergie douce qui agit sur les corps énergétiques pour amener une prise de conscience et favoriser une forme d’intériorité .

Son intuition se situe dans le mouvement généré par le flux des émotions .

On peut imaginer un vortex créé par Christine lors de sa consultation même si elle ne va pas en parler car cela reste très technique pour elle, mais permet d’évacuer le trop plein ou le vide qui s’est installé au fils du temps et des vies passées dans la structure énergétique de la personne qui vient la consulter .

Elle agit grâce à ce vortex qui va venir harmoniser la structure énergétique de la personne jusqu’au point possible d’ajustement en fonction de l’état de réceptivité et d’intégration de la personne qui vient la consulter . »


Publié le dimanche 19 novembre 2017

TEMOIGNAGE


Trois mois après le jeûne je suis au point zéro, j’ai terminé un cycle de 54 ans de ma vie. Une vie dans laquelle je m’appuyais sur des croyances et des valeurs erronées, appartenant à mes parents et ancêtres et un mental tout puissant qui me berçait dans l’illusion.


Pendant la semaine de jeûne j’avais orchestré 3 soins : massage lymphatique, massage du corps et réflexologie plantaire . Non seulement je ne prenais pas de matières solides mais en plus j’avais besoin de lâcher prise d’où les soins du corps et la randonnée . Je me connaissais, je connaissais les barrières que j’avais dû mettre en place pour me protéger et pour affronter la vie. Le fait d’arrêter de manger pendant le jeûne permet de nettoyer, purifier l’organisme mais plus encore il permet la prise de conscience qu’il y a en chacun de nous une force, une source une énergie qui va au-delà de nos croyances.


Quel rapport me direz vous ? Lorsque nous naissons nous dépendons entièrement de nos parents. Nous pleurons ils accourent pour répondre à nos besoins affectif, nutritionnel, bien-être. Dès que nous nous manifestons ils comblent le vide, nous rassurent. À partir de là tout commence les liens affectifs, la dépendance, la peur du vide, du silence.

Lorsque que l’enfant évolue dans une famille où règne l’amour, le respect, la communication, le partage, l’écoute, … il apprend à se construire à partir de son centre, de son coeur, il devient un être confiant sûre de lui il a la capacité de faire face aux aléas de la vie.

Par contre lorsque qu’il y a une carence l’enfant va développer des troubles du comportement qui peuvent persister jusqu’à l’âge adulte tels que les addictions : sucre,tabac, alcool, …. , la dépendance affective : attendre de la reconnaissance, donner excessivement, ne pas savoir dire non …

J’ai cheminé, j’ai travaillé, je me suis libérée de toutes ces peurs, de toutes ces mémoires, de l’illusion dans laquelle je vivais, de cette voix qui me faisait croire que si j’existais à partir de moi et pour moi j’allais perdre les personnes qui avaient le plus d’importance pour moi : mes enfants.


Un livre de ma vie est terminé, édité, et classé dans la bibliothèque. Je poursuis cette existence avec tout ce que j’ai appris , expérimenté. Bien sûr je vais devoir faire des choix, me positionner, je vais faire de nouvelles expériences, de nouvelles erreurs et je vais continuer à apprendre, à évoluer, à m’enrichir et cette fois dans le respect de la Être que je suis.


Grâce à toutes ces expériences heureuses ou douloureuses, grâce à ce travail de profonde introspection mon énergie, mes dons, mes sens se sont grandement développés, affinés et je peux aider, soutenir, accompagner un plus large public.


Au plaisir de vous rencontrer pour vous accompagner, vous aider à vous aimer et à vous respecter.


Avec tout mon amour


Christine


Publié le dimanche 05 novembre 2017